14 mars : Grève aux Finances Publiques

Dans le cadre d’une journée de grève nationale appelée par l’intersyndicale, les salarié(e)s de tous les centres des Finances publiques d’Ille et Vilaine se sont réunis boulevard Magenta.

La grève est très suivie, à Rennes l’accueil est fermé, c’est aussi le cas à St Malo, des délégations de tous les centres St Malo, Fougères, Redon, Monfort, Vitré) sont présentes au rassemblement. En Ille et Vilaine, CGT, FO, SUD et CFDT ont appelé à la grève. Un responsable CGT précise au niveau nationale la CFTC a rejoint l’intersyndicale, ce qui est inédit. Tout comme le fait que des chefs de services se sont déclarés grévistes.

L’inquiétude est grande devant le projet de «géographie revisitée» du ministre Darmanin. C’est l’organisation même de l’administration fiscale qui est en cause.

« Macron va profiter du grand débat pour annoncer la restructuration, on risque de passer d’une situation où tous les centres des impôts ont toutes les compétences, à des pôles départementaux par compétence »

« au milieu il y aura les maisons de service public censées répondre à l’isolement de certaines zones dans les campagnes et qui en fait seront de simples connexions à internet avec une personne pour aider l’usager à se débrouiller »

« le service du cadastre risque même d’être transféré à l’IGN, pour une commune le plan cadastral deviendrait payant, c’est une rupture d’égalité entre les communes, l’IGN pourrait même sous-traiter aux offices notariaux et cabinets de géomètres, c’est en fait une privatisation de ce service qui est en cause »

« officiellement pour la direction il n’y a pas de problème avec le prélèvement à la source, la réalité est différente. On a déjà 20 milliards de TVA qui ne sont pas reversés par les entreprises. Maintenant le contrôle fiscal des entreprises doit se transformer en conseil, il a été institué un droit à l’erreur…. »

La question aussi de la suite à donner est posée :

un militant CGT : « c’est compliqué, nationalement l’intersyndicale a décidé 3 temps forts aujourd’hui, le 19 mars et une manifestation nationale le 28 mars »

le responsable de SUD « le 28 mars c’est un anniversaire en 1989 10 000 agents des impôts s’étaient rassemblés à Bercy mais aujourd’hui on est sur la défensive »

L’existence même de l’administration fiscale est en jeu, un responsable FO : « avec le prélèvement à la source il y a le risque de la fusion de impôt sur le revenu et la CSG qui est collectée par l’URSSAF, il y aurait deux organisme pour collecter un même impôt !!!!! par ailleurs avec la fusion l’impôt sur le revenu perdrait sa progressivité pour devenir proportionnel c’est aux détriments des moins fortunés »

Après les prises de parole des organisations syndicales les agents se rendent en cortège pour appuyer la déléguation qui est reçu 100m plus loin par le directeur régional.

Critique du film Grâce à dieu par un adhérant

Grâce à Dieu (Ozon 2019)

Décrit la réaction courageuse, virulente puis organisée des victimes des agissements du prêtre pédophile Preynat dans les années 80- 2000. Le film analyse également la non dénonciation de ces attouchements ou crimes – à voir – par la hiérarchie catholique et en particulier par l’évêque-cardinal de Lyon. Cet évêque appliquait d’ailleurs strictement la doctrine officielle du Vatican jusqu’à ce jour : muter, se taire, éviter les plaintes et couvrir. Cette doctrine est officielle et autorisée en Italie, pas ailleurs ou la dénonciation est obligatoire. L’Église en ne dénonçant pas ces violences (ou crimes) sur mineur par personnes ayant autorité se situe hors de la légalité républicaine.
C’est bien d’en parler et de décrire en détail la souffrance des victimes.

En ce sens un film français qui mord ainsi sur l’actualité et apporte l’ensemble des éléments d’une question qui va bouleverser probablement l’église (on l’espère sans trop y croire) et certainement les rapports entre l’église et la société est un bon film.

Le film oscille entre plusieurs points de vue, le film à thèse, le film purement descriptif, le genre classique américain “le héros contre l’institution”. Grâce à Dieu ne choisit pas et ça donne un film trop long et trop lent : il y du mélo, de mauvaises scènes en flashbacks mettant en scène Preynat jeune, des longueurs ou l’on piétine. Il manque de rythme.

Mais ces réserves stylistiques sont mineures car ce film, interprété par un groupe d’excellents acteurs très bien dirigés (mentions spéciales à Melvil Poupaud, qui joue un catho tradi, et à Swann Alraud, qui en incarnant une victime assez paumée fait penser à Dewaere), est toujours très bien mis en image. Il s’agit donc d’un excellent réquisitoire contre le fait que l’Eglise catholique prétend se situer en dehors de la République. C’est inadmissible. Cela doit cesser.

J.R Kerjean

lecture de la presse locale (Ouest-France) janvier et février 2019

OF 2 janvier
France
Prime d’activité : elle est étendue à 5 millions de personnes et augmentera le 5 février OF 3 janvier : rien de notable

OF 4 j janvier
USA : La chambre des Représentants à majorité démocrate a été installée hier
France
Constitution d’un nouveau groupe d’enseignants de la Maternelle à l’Université : les stylos rouges qui revendiquent 45 000 adhérents

OF 5 janvier
France
Emploi
Pôle emploi : suppression de 8 à 900 postes en 2019
Vannes ; fermeture de Bic : disparition de 33 emplois, grève illimitée

OF 6 janvier
France
Gilets jaunes : 50 000 manifestants en France
Création à Marseille d’un mouvement national : les gilets jaunes, le mouvement
A Rennes, 200 personnes ont défilé dans le Centre-ville et se sont livrées à des dégradations à l‘hôtel de ville. La maire porté plainte

O F 7 janvier
France
Gilets jaunes : manifestation de femmes dimanche contre la violence policière Santé : manque d’aides-soignants

OF 8 janvier France

Progressistes bretons : le mouvement d’Y Le Drian reçoit le soutien des secrétaires LREM des 4 départements bretons

O F 9 janvier
France
Santé : la maternité de Guingamp reste ouverte jusqu’au 31 juillet 2020

O F 10 janvier
France
Chemins de fer
L’état met en concurrence 2 lignes de chemin de fer : Nantes Bordeaux et Nantes Lyon

OF 11 janvier

France
Chemin de fer : L’UDM Apelle à une marche samedi pour le maintien et l’entretien de la ligne Roscoff- Morlaix

OF 12 janvier

USA : début du retrait de Syrie des forces militaires américaines

OF 13 janvier

France
Gilets jaunes : 80 000 manifestants. Nombreux heurts dans les villes de l’Ouest. A Rennes environ 150 manifestants sont restés bloqués place de l’hôtel de ville par les forces de l’ordre
Stylos rouges : ils préparent des actions excluant la grève au profit d’actions symboliques voire pédagogiques

INFORMATIONS D’OUEST France des 14 et 15 janvier 2019 par Nicole

OF 14 janvier
France
Politique : Macron ouvre le grand débat jusqu’au 15/3 sur 4 thèmes : impôts et dépenses publiques ; organisation d’état et des collectivités ; transition écologique ; démocratie et citoyenneté
Hausse des péages de 1, 9%

OF 15 janvier
Royaume Uni : May présente l’accord douanier au parlement aujourd’hui France
France Télévision prévoit de supprimer 1 000 postes d’ici la fin de 2022

OF 16 janvier
France
Nokia Lannion : suppression de 460 postes en France dans la recherche-développement Gilets jaunes : le bruit court que la manifestation de samedi prochain aurait lieu à Rennes

O F 17 janvier
Royaume Uni: May résiste à une motion de censure
France
Service national universel : 2 semaines en internat pour de jeunes volontaires
Santé : construction d’un CHU à Nantes prévu pour 158 000 séjours dont 64% en ambulatoire en 2026

OF 18 janvier
France
Progressistes bretons : la date de constitution une nouvelle fois reculée

O F 19 janvier
France
Santé : pénurie de médicaments
Illettrisme : 7% de la population
USA
Grève des enseignants à Los Angeles soutenue par la population. Ils demandent une augmentation de 6% et une amélioration des conditions de travail

OF 20 janvier
France
Gilets jaunes : 84 000 manifestants comme samedi dernier A Rennes 2000 manifestants et des heurts en centre-ville

OF 21 janvier : rien de notable

OF 22 janvier

Royaume UNI : brexit
T. May doit présenter au Parlement une seconde version de l’accord douanier le 29 janvier mais rien de concret n’a filtré

OF 23 janvier : rien de notable OF 24 janvier

Venezuela

Des milliers de personne manifestent dans tout le pays pour le départ du président Maduro

France
Politique : peu de jeunes au grand débat
Européennes Une gilet jaune, Isabelle Levavasseur annonce la présentation d’une liste Vie sociale

24 janvier : grève des enseignants contre les réformes dans l’Education Nationale
Gilets jaunes : veulent organiser dimanche une chaine humaine de Châteaulin à Versailles Bic Vannes : Le travail reprendra demain après l’obtention de primes importantes

OF 25 janvier
Venezuela
Juan Gaido se présente comme président ; Il y a donc 2 présidents
France
Vie sociale
La prime d’activité augmentée à 100 euros passe de 55 000 en 2018 à 450. 000 en 2019
Gilets jaunes L’usage des LBD (lanceurs de balle défense) dans les manifestations auraient entrainé la perte d’un œil pour 17 personnes
La déclaration d’I. Levavasseur de présenter une liste aux européennes et d’en être la tête de liste suscite des oppositions.
La préfète interdit toute manifestation en centre-ville samedi à Rennes

Grève des enseignants le 24 janvier : 8%de grévistes suivant le ministère, plus d’1/3 suivant le SNES. Manifestation d’une centaine de personnes à Rennes
Emploi
Nokia supprime 460 postes dont 53 à Lannion

Bic Vannes fermera en juillet
CGT : appel à une journée de mobilisation le 5 février

OF 26 janvier
USA : Trump annonce la fin du shutdown
France
Justice : création de cours départementales où le jury populaire est remplacé par 5 magistrats. Maintien des cours d’assises
Police municipale : Anne Hidalgo crée une police municipale armée à Paris
Gilets jaunes : le préfet du Finistère interdit la chaîne humaine de dimanche
Emploi : Les contrats courts auront droit à l’allocation-chômage
La SNCF recrute 4500 personnes en 2019
Les établissements Barrière recrutent 700 personnes
Diminution du chômage au 4° trimestre 2018

OF 27 janvier
France
Gilets jaunes : 70 000 manifestants. A Rennes 300 personnes ont joué au chat et à la souris avec la police dans le Centre-ville avant d’ occuper les voies ferrées

Of 28 JANVIER
France
Politique
L’Humanité en cessation de paiement
10 000 Foulards rouges ont défilé dimanche à Paris contre la violence

OF 8 février
BREXIT : L’U E refuse de rouvrir les négociations
France
Le PS espère l’union de la gauche pour les européennes. Sinon il présentera sa propre liste conduite par Olivier Faure

OF 9 février
France
Police de sécurité du quotidien ; après Le Blosne et Villejean, elle s’étend à Maurepas Diwan reçoit une indemnité de 300 000 euros + l’attribution du forfait scolaire
dans le contrat d’avenir signé par la Région et le 1er ministre
Gilets jaunes : un 2° rassemblement aujourd’hui à Pontivy

Of 10 février
France
Gilets jaunes : la mobilisation faiblit. Rassemblements dans la plupart des villes de l’Ouest. A Rennes 300 personnes

OF 11 février
Venezuela : des officiers supérieurs reconnaissent Gaido
France
Enseignement : des assistants d’éducation (surveillants) pourront remplacer des professeurs Algérie : Bouteflika prétend à un 5° mandat pour la présidentielle

OF 12 février
France
Prime d’activité : augmentation de 50 euros en moyenne
Enseignement : le ministre prescrit qu’il y ait dans chaque salle de classe un drapeau français et un drapeau européen
Brexit ; s’il n’y a pas d’accord, manqueront médicaments et matériel médical ; fruits et légumes

O F 13 février
France
Ponts : 1/3 des 200 000 ponts ont besoin de réparations Emploi : l’Express prévoit de supprimer 40 postes sur 180

OF 14 février France

Gilets jaunes ; I. Levavaseur tête de liste pour les européennes abandonne
Fonction publique ; 120 000 suppressions de postes dont 50 000 pour la fonction publique d’état. Les fonctionnaires seront recrutés en fonction de leur compétence, seront plus mobiles et pourront bénéficier de contrats de mission de 6 ans

OF 15 février
Brexit la proposition de renégocier l’accord de départ de L’UE a été rejetée par le Parlement France
Agriculture Fermeture de 2 usines sucrières dans l’Ouest Cogny et Eppeville plongeant les cultivateurs de betteraves sucrières dans l’incertitude
Réforme des études médicales le passage de la 1ère à la 2de année se fera selon diverses voies Le nombre d’étudiants se discutera entre l’université et l’ARS

OF 16 février
Grand débat : il pourrait se terminer sur un referendum : aucune précision sur ce sujet

OF 17 février
Rennes : 200personnes ont manifesté dimanche contre un projet de centre commercial à Pacé

O F 18 février
Venezuela Colombie heurts à la frontière entre les partisans de Gaido pour l’acheminement de l’aide alimentaire et ceux de Maduro qui sont contre
USA : la dette est de 22 000 milliards de dollars
Catalogne : manifestation nombreuse dimanche en soutien aux dirigeants indépendantistes arrêtés France
Gilets jaunes : 45 000 sur le territoire ; A Rennes quelques centaines de personnes ont tourné en rond dans la zone Sud ne pouvant franchir les cordons de CRS interdisant l’accès au centre-ville

grève des urgences à l’hôpital de Saint-Malo

Mercredi 6 février,

Plus de 300 personnes : personnels de l’hôpital – salariés – usagers se sont rassemblés devant l’hôpital de Saint-Malo à l’appel de l’intersyndicale SUD-CGT-FO, pour sauver les urgences et l’hôpital public de Saint-Malo.

Le personnel des urgences est en grève depuis plus de 3 semaines.

Une infirmière gréviste a répondu aux questions du correspondant de la TT.

» Nous revendiquons des moyens humains, 15 postes de soignants,infirmiers,brancardiers, médecins. Nous revendiquons des moyens matériels. Nos locaux ne sont plus adaptés. Les urgences de l’hôpital étaient prévues pour accueillir 20 000 patients par an. Nous en recevons plus de 40 000. La sécurité de nos patients n’est plus assurée

» Pour nous, le souhait de l’intersyndicale est nécessaire. «

» La fusion prévue par l’ARS des hôpitaux de Dinan et Saint-Malo, nous fait peur. Elle ne nous permettra pas d’obtenir des moyens supplémentaires, au contraire. «

Des salariés et des syndicalistes de Dinan étaient présents au rassemblement.

La manifestation s’est achevée dans le cour du château (la mairie) de Saint-Malo.

Le maire de Saint-Malo, président du comité de surveillance de l’hôpital, invité par l’intersyndicale, ne s’est pas déplacé.

Un appel unitaire, d’habitants de la commune, adressé au maire de Saint-Malo comme président du conseil de surveillance de l’hôpital de Saint-Malo, avec copie à l’ARS, disant : Les signataires soussignés exigent le maintien des trois hôpitaux en hôpitaux de plein exercice et s’opposent à la fusion des hôpitaux de Saint-Malo, Dinan, Cancale, a été diffusé et signé parmi les manifestants.

 

2019févr06 grève_urgences_hôpital_saint_malo_manif

2019févr06 grève_urgences_hôpital_saint_malo_manif2

2019févr06 grève_urgences_hôpital_saint_malo_manif3

 

INFORMATIONS D’OUEST France des 1er et 2 décembre 2018

O F 1er décembre
Allemagne
Emploi : Bayer supprime 12 000 postes à l’échelle mondiale d’ici 2021, soit 10% de ses postes France
Electricité : une hausse de 4 à 8% est probable

OF 2 décembre
France
Gilets jaunes : 75 000 manifestants comptés à17 h. A Paris des incidents violents ont eu lieu sur les Champs Elysées et à l’arc de Triomphe. Il y a eu des manifestations dans nombre de villes bretonnes. A Rennes, 2 manifestations de rue, une le matin (300 personnes) et une l’après-midi (150 personnes). Il y a une barricade de pneus devant le centre des finances publiques bd Magenta.

O F 3 décembre
France
Gilets jaunes : blocage des dépôts pétroliers de Brest et de Lorient. Le préfet du Finistère limite la consommation de carburants, à 30 euros par personne
Macron charge Philippe de recevoir les représentants des partis et ceux des Gilets jaunes à partir d’aujourd’hui.
Santé La moitié des lits a été supprimée en psychiatrie entre 1990 et 2011
Emploi : Sanofi qui a supprimé 4 000 postes depuis 2008 envisage d’en supprimer encore 500

OF 4 décembre
France
Gilets jaunes : de l’entrevue avec Philippe est sorti un débat au Parlement mercredi ou jeudi. Les gilets jaunes bloquent des dépôts pétroliers en Bretagne provoquant la fermeture de stations-services sauf en Ille et Vilaine.
Lycéens : ils protestent contre le manque de professeurs et de moyens et appellent à une grande manifestation vendredi

OF 5 décembre
Royaume Uni Brexit : T May en butte au vote des députés conservateurs et à la décision de la cour de justice européenne qui dit qu’on peut annuler le brexit

France
Santé : maintien de l’inégalité médicale selon les territoires et les spécialités
Gilets jaunes : Les concessions du gouvernement : report des taxes pour 6 mois sont mal accueillies par les Gilets jaunes et les partis d’opposition. Levée des barrages des dépôts pétroliers de Brest et Lorient
Transports routiers :

CGT et FO appellent à une grève illimitée pour une durée indéfinie à partir du 9 décembre Lycéens : Des lycées bloqués et des incidents contre les réformes du gouvernement

OF 6 décembre
France
Enseignement : instruction obligatoire à partir de 3 ans
Gilets jaunes : le gouvernement annule la hausse de la taxe sur les carburants à partir de janvier.
Les Gilets jaunes appellent à manifester samedi à Paris
Bretagne à 5 départements : manifestation à Rennes samedi
Lycéens : appel à une mobilisation générale jeudi et vendredi

Emploi : Sanofi supprime 670 postes en 2 ans en France
Progressistes bretons : 200 personnes à ce jour. La réunion constitutive du 16 décembre risque d’être reportée en janvier
SMIC : + 1,8% en janvier

OF 7 décembre
France
Politique
B. Hamon tête d’une liste citoyenne aux européennes
Lycéens : Manifestation hier à Paris et à St Brieuc de 200 à 300 ; La mobilisation ne faiblit pas : 400 lycées bloqués ou perturbés le 8/12

OF 8 décembre
France
Gilets jaunes : le gouvernement appelle au calme Routiers : ils lèvent leur appel à la grève

O F 9 décembre
France
Gilets jaunes : 136OOO manifestants
Des incidents mais sans l’importance violente de samedi dernier
Manifestations à Rennes samedi : Les Lapins jaunes (aucun chiffre
personnes pour le rattachement de la Loire Atlantique à la Bretagne ; 4000 personnes pour dénoncer le réchauffement climatique

O F 10 décembre
Royaume Uni : Brexit
L‘accord douanier passera devant le parlement mardi
Dimanche : 2 manifestations à Londres, l’une pour le brexit, l’autre contre
France
Baccalauréat : disparition des séries. Le contrôle continu comptera pour 40% de la note finale Paysans : la mobilisation commence aujourd’hui pour une semaine contre la pression fiscale. La moitié des paysans gagne moins de 350 euros par mois.
Une cinquantaine de maires ruraux du Morbihan ouvrent à la population des cahiers de doléances

OF 11 décembre
Royaume Uni : Brexit
Le vote au Parlement de l’accord douanier est reporté.15% des députés conservateurs ont réuni les conditions pour voter une motion de défiance à T. May

France
Gilets jaunes : 1000 arrestations après les manifestations de samedi
Discours de Macron : augmentation de 100 euros de la prime
supplémentaires défiscalisées ; annulation de la hausse de la CSG ;
Blocage de Rennes 2
Lycéens : 450 établissements bloqués ou perturbés, soit plus de 10%
Progressistes bretons : la réunion de constitution est reportée au 20 janvier. Il y a 250 participants à ce jour

OF 12 décembre France

Elections professionnelles : La CGT en tête suivie de la CFDT, FO en baisse mais première dans la fonction publique d’état.
Lycéens : une soixantaine de lycées bloqués dont 31 sur 176 en Bretagne. Manifestation hier à Rennes rejointe par des étudiants de Rennes 2

OF 13 décembre
Royaume Uni brexit : échec de la motion de défiance à l’encontre de T. May France
France Télévision envisage des suppressions de postes
Lycéens se divisent sur le blocage des établissements
Hausse des péages au 1er/2/2019

OF 14 décembre
France
Blanquefort
Ford décide fermer le site : 850 salariés licenciés cet été Rennes 2 débloquée

O F 15 décembre
Royaume Uni Brexit: T. May veut faire voter l’accord par le Parlement avant le 21 janvier France
GILETS JAUNES :

66 OOO manifestants samedi. Ils avancent le mot d’ordre : referendum d’initiative citoyenne Leur action affecte le commerce. A Rennes, 200 manifestants ont circulé pacifiquement dans le centre-ville
Santé : la maternité de Guingamp reste ouverte jusqu’au 7/7/2020

Journée du 14 décembre : 17O rassemblements en France. La CGT appelle à une journée d’action le 18 décembre
Lycéens : Vendredi une soixantaine de lycées perturbés dont 12 bloqués

OF 17 décembre
Royaume Uni Brexit : Des personnalités politiques réclament un second referendum. T May s’y oppose et déclare qu’elle présentera le traité au parlement la semaine du 24 janvier

Of 18 décembre
France
Prime d’activité augmentée de 100 euros en janvier Elle sera versée aux salariés qui gagnent entre 593 et 1807 euros (au lieu de 1424)
Sidérurgie : Arcelor Mittal arrête définitivement les 2 hauts fourneaux de Florange

OF 19 décembre
France
Malaise dans les commissariats en raison de la vétusté du matériel et du
non-paiement des Heures Supplémentaires
Péages : Vinci renonce à la hausse de février
Gilets jaunes : évacuation des ronds-points en Bretagne
Rennes 2 pas de blocage jusqu’aux vacances. Il reprendra la 1ère semaine de cours en janvier

OF 20 décembre
France
Pauvreté : 5millions en 2016. Leur gain mensuel est inférieur à 885 euros
SNCF : suppression de 2086 emplois en 2019. 2000 ont été supprimés en 2017 et 2O18

OF 21 décembre
USA : Trump annonce le retrait des forces américaines de Syrie

France
Enseignement
Lycées : un élève de Première aura 6 matières communes et devra choisir 3 spécialités parmi 12. Les lycées ont reçu la liste des spécialités quasi partout au nombre de 7
Primaire : création de 1800 postes qui permettront de dédoubler les CP et CE1 et d’accueillir les élèves à partir de 3 ans

OF 22 décembre
USA ; Trump retire la moitié des 14 000 soldats en Afghanistan. Le secrétaire d’Etat à la défense Mattis annonce sa démission qui sera effective le 28/2
France
La Poste : des facteurs des Hauts de France veillent sur 19 gares où il n’y a plus de personnel SNCF
Gilets jaunes : 38 600 personnes mobilisées dans toute la France

OF 23 décembre
France
Gilets jaunes : annonce de la naissance d’une coordination nationale afin de « créer les conditions de l’émergence des gilets jaunes dans le cadre institutionnel » ; ils se donnent rendez-vous à Marseille le 5 janvier

OF 24 décembre

Royaume Uni Brexit : J.Corbyn à la tête du parti travailliste annonce que s’il était élu, il maintiendrait le retrait du R U de l’Union européenne
France
Prime d’activité : Son montant sera fixé en fonction du taux d’activité. Elle sera appliquée à 5 millions de salariés au lieu de 3 800000

OF 29 décembre
USA : Trump menace de fermer la frontière avec le Mexique France

Gilets jaunes : certains annoncent qu‘ils manifesteront tous les samedis jusqu’à l’obtention du referendum d’initiative citoyenne
Un nouveau groupe s’est formé : les Foulards rouges
Européennes : le PS et le PCF, chacun de leur côté, appellent à l’union de la Gauche Santé, Sécurité sociale : Les actes coûteux seront moins remboursés

OF 30 décembre France

Gilets jaunes, journée du 29 décembre:12 000 manifestants dans toute la France. Les plus nombreux dans l’Ouest étaient à Nantes (2000) où il y a eu 5 blessés

A Rennes environ 300 personnes ont défilé sans heurt en centre-ville 27 janvier : Marche des libertés soutenue par les Foulards rouges

OF 31 décembre
France
Nouveautés à partir du 1er janvier
Prélèvement de l’impôt
Interdiction des pesticides dans les jardins
Baisse de la CSG pour 5 millions de personnes
Hausse de 0,3% (alors que l’inflation est de 2%) pour la pension d’invalidité, les accidents du travail, le minimum vieillesse

Baisse du prix du gaz : -0,9%
Hausse des timbres rouges : 1, 05 et Verts : 0,88 Hausse des péages : +1,9%

Grève des salariés de catarmor à Saint-Malo

Le 10 janvier 2019, les salariés de catarmor à Saint-Malo, étaient appelés à faire grève pour soutenir la délégation reçue par la direction.

Dans le froid, un cinquantaine de salariés étaient présents pour soutenir la délégation, avec la présence de représentants Syndicat FO35 de l’action sociale, de l’UL FO malouine, et des mandatés CFDT.

Un salarié nous a expliqué :» Ce sont 9 jours supplémentaires (3 jours par trimestre soit 9), basés sur la pénibilité de notre travail qui sont supprimés pour tous.

Ces jours de congés étaient la seule compensation au regard des petits salaires que nous avons.

Avec la suppression des jours RTT et ces 9 jours, une bonne partie des salariés perdront au moins une vingtaine de jours de congés.

Notre amplitude horaire va être diminuée, la direction gratte 10 mn le matin, 10 mn le soir.

Notre travail est basé sur l’accompagnement des travailleurs en situation de handicap, cela nous fait arriver après eux le matin et partir avant le soir.

Tout cela entraîne une détérioration de nos conditions de travail.

Le peu de compensation que nous avions disparaît.

Nous sommes à peu près à 60% en grève.»

On comprend pourquoi le tract d’appel à la grève se termine par : «Ce mouvement pourra être reconductible en fonction des circonstances».

 

Douvrin La bataille de la CGT PSA Douvrin sur la rémunération des heures du week-end fait tache d’huile

“Nous publions volontiers l’information qui est transmise par le syndicat CGT de PSA. En effet elle met en lumière les dégats de la loi Aubry ders 35h qui avait mis fin au cumul des majorations pour heures supplémentaires (heures supplémentaires, de nuit, de week end…) avec les pertes de salaires parfois importantes qui en ont résulté. L’action menée par les syndicats CGT de PSA mérite donc toute notre attention. ”

Forte de quelques succès en justice face au groupe PSA, la CGT de l’usine de Douvrin a créé un précédent au sujet de la rémunération du travail le week-end. Une action nationale a été engagée sur son « modèle » local.

Benoît Fauconnier | 13/01/2019

Depuis quelques années, la CGT de PSA Douvrin est engagée dans un bras de fer judiciaire avec le groupe automobile, avec lequel elle est en désaccord au sujet de certains aspects de la rémunération des salariés à l’usine de Douvrin, qui fabrique des moteurs. Parmi les griefs : la rémunération des équipes de suppléance le week-end. Pour la CGT, la majoration de 50 % doit s’appliquer sur un certain nombre d’heures sur le taux horaire de nuit (donc majoré de 22 %) et pas celui normal, de jour. Le 17 mai 2018, après des recours, la cour de cassation a donné raisons aux salariés qui avaient attaqué en justice, devant le conseil de prud’hommes de Béthune.

Pour PSA, pas de généralisation à tous les salariés

Passé cet épisode judiciaire et forte de plusieurs décisions de la cour de cassation, la CGT PSA Douvrin aurait bien aimé que l’entreprise paye tous les salariés de week-end selon les modalités reconnues par la cour de cassation.

« Même quand la plus haute juridiction de France dit comment payer, ils s’en foutent », note Fabrice Jamart, le secrétaire de la CGT PSA Douvrin. Or, la décision de justice ne s’applique pas à tous les salariés de l’entreprise, mais seulement à ceux ayant testé en justice.

S’appuyant sur les succès de la CGT de PSA Douvrin, onze autres syndicats CGT de PSA et la Fédération nationale de la métallurgie ont demandé à la direction de PSA par courrier le 4 novembre de se conformer à ce mode de calcul pour rémunérer les équipes de week- end de nuit. Refus. C’est pourquoi les syndicats CGT de PSA Caen, Charleville, Douvrin, Hordain, Metz Borny, Mulhouse, Poissy, Rennes, Sept-Fons, Sochaux, Tremery, Valenciennes, et la Fédération nationale des travailleurs de la métallurgie CGT ont assigné le groupe devant le tribunal de grande instance de Versailles le 8 janvier.

Pour Fabrice Jamart, localement, rebelote : il ira le 18 mars plaider devant le conseil de prud’hommes de Béthune trente-huit nouveaux dossiers de salariés qui réclament une régularisation de la rémunération du week-end. Cinq de ces salariés avaient déjà attaqué il y a trois ans. Et comme la loi prévoit une rétroactivité de trois ans, ils remettent le couvert pour les années qui viennent de s’écouler.

Dans le rétro

Le 28 novembre 2016, le conseil de prud’hommes de Béthune donne raison à 45 salariés de la Française de mécanique : 30 qui réclament le paiement d’heures de travail de nuit (prime d’incommodité de nuit) majorées de 22 % au lieu de 21 % par rapport au taux horaire de jour, et 15 autres qui réclament des régularisations sur des heures de travail le week-end « mal payées ». La base de calcul est dans ce dernier cas jugée erronée par le conseil de prud’hommes. Le calcul en question est basé sur des heures effectuées au taux normal, de jour. Alors que pour la CGT, la majoration de 50 % doit être appliquée sur certaines heures après l’intégration des majorations de nuit.

De recours en recours, le 17 mai 2018, la cour de cassation donne raison à trente-deux salariés (pour les dossiers inférieurs à 4 000 €) et confirme le jugement des prud’hommes de Béthune. Treize autres dossiers sont renvoyés devant la cour d’appel de Douai le 28 mars 2019.

En revanche, la cour de cassation casse et annule le jugement des prud’hommes concernant trois salariés qui avaient demandé (et obtenu des prud’hommes de Béthune) un rappel de majoration de 22 % pour les heures effectuées le lundi de minuit à 6 h. Ces trois dossiers seront rejugés par le conseil de prud’hommes de Lens.