Information Ouest-France de juillet-août 2019

OF 26 et 27 JUILLET

France

Emploi

Nissan supprime 19 500 emplois soit 9%

Sonia Rykiell  à Paris en liquidation judiciaire : 131 licenciements

 

OF 28 juillet rien de notable

 

OF 29juillet

Royaume Uni

Boris Johnson  1er ministre : les sondages prévoient un succès conservateur aux législatives

 

OF 31 juillet 

France

Santé :tous les établissements de santé seront regroupés sur le site de Pontchaillou en 2026

 

OF 1er août

Europe :taux de chômage : 7 ,5%

tunisie la présidentielle aura lieu le 15 septembre

 

OF 2 août :rien de notable

 

OF 3 août :rien de notable

 

OF 4 août

Nantes

Samedi matin. Manifestation de 1000 personnes en hommage à Steve dans un silence total

L’ après midi manifestation contre les violences policières marquée par des tensions

 

Of  5 août : rien de notable

 

OF 6 août

France

Emploi

Tati passe sous enseigne Gifi : 149 licenciements sur 1200

Hong Kong

grève générale lundi contre l’extradition devant les tribunaux de chine continentale jugés plus sévères

 

OF 7 août

Inde ; le gouvernement met fin à l’autonomie du Cachemire. Protestations du Pakistan et des Cachemiris

Ouest-France : le-poid-dit-non-la-fermeture-de-l-hopital-sud

https://www.ouest-france.fr/bretagne/rennes-35000/rennes-le-poid-dit-non-la-fermeture-de-l-hopital-sud-6442349?utm_source=neolane_of_newsletter-generale_mediego&utm_campaign=of_newsletter-generale&mediego_ruuid=955edfe0-35ee-487d-a8f3-fbfb69257d1e_5&mediego_euid=2748490&mediego_campaign=20190713_email_html&utm_medium=email&utm_content=20190713&vid=2748490

 

La population se mobilise contre la fermeture de la maternité de Dinan

 

Les hôpitaux de Saint-Malo, Dinan et Cancale devraient fusionner au 1er janvier 2020, Les fermetures de services commencent.

Il y a une semaine, le directeur à partir du 5 juillet la maternité de Dinan ne pratiquera plus d’accouchements. Le prétexte est le manque d’anesthésiste.

Déjà, l’Unité de surveillance continue (USC) est fermée afin que les agents aillent renforcer les urgences.

Ce n’est qu’un début.

Pourtant la situation est déjà catastrophique, un médecin détaillant dans la presse la situation : « « J’ai été amené à déprogrammer des interventions à trois jours, car on n’avait pas de prévisions de garde de médecins anesthésistes à certaines dates, « J’ai dû différer à deux reprises une intervention et le séjour dans l’établissement de soins de suite de Véléda à Plancoët. La patiente en a pleuré. On ne peut pas jouer ainsi avec la sécurité. »

Le directeur appelle à « ne pas agiter l’hôpital. Les médecins ne veulent pas travailler dans des conditions de tension ».

Mais c’est le gouvernement qui agite l’hôpital en supprimant les poste, fermant les services à Dinan, voudrait-il nous interdire d’exiger la réouverture de la maternité ?

Des maires et le comité de vigilance ont appelé à une réunion le 1er juillet. Une centaine de personnes y ont participé, le 5 juillet, plus de 200 habitants ont manifesté contre la fermeture, près d’une dizaine de maires des communes voisines y ont participé et ont appelé les habitants à se mobiliser.

Le Maire de Dinan (LR) n’est pas inquiet « L’avenir de la maternité n’est pas remis en question (…) Mais je serai d’une vigilance extrême » contrairement à cette maman qui déclare : « Après l’été, on constatera que le transfert des accouchements s’est bien passé et la maternité de Dinan se transformera en centre périnatal. C’est un premier pas vers la transformation de l’hôpital de Dinan en établissement de proximité : plus de maternité, plus d’urgences, plus de chirurgie. »

Le Député LREM a regretté le manque de concertation.

Pour leur part, les comités du POID de Dinan et Saint-Malo ont sorti plusieurs communiqués condamnant la politique du gouvernement et exigeant le maintien des accouchements à la maternité.

Une nouvelle manifestation est appelée le 12 juillet.

 

UNITE :

Les mamans doivent pouvoir accoucher à Dinan pendant l’été.

Maintien de la maternité de Dinan, réouverture immédiate.

Interview de Mickael GALLAIS secrétaire du syndicat CGT PSA LA JANAIS

En 2016 les manifestations contre la loi El Kohmri avaient été durement réprimées. Un manifestant avait alors perdu un œil par un tir de LBD. Suite à une des manifestations 8 manifestants avaient été interpellés écopant de peines allant des TIG jusqu’à de la prison ferme…..pour participation à un attroupement armé !

3 d’entre eux ont fait appel de ces jugements et les UL CGT, SUD et FO appelaient le 2 juillet à un rassemblement devant le Parlement de Bretagne siège de la Cour d’Appel pour les soutenir.

Parmi les 3 manifestants poursuivis, il y a Fabrice, ouvrier de PSA, et le syndicat CGT était présent au rassemblement, ainsi que le délégué syndical central CGT de PSA Jean Paul MERCIER. Nous avons interviewé le secrétaire du syndicat.

1/Peux-tu nous rappeler les circonstances de l’arrestation de votre camarade et le déroulement du procès en première instance ?

Notre camarade a été interpelé alors qu’il jouait du tam-tam entre des manifestants(es) et des crs.
Il a immédiatement été placé en garde à vue à St Malo car il n’y avait soit disant plus de places à Rennes !!
Et s’il n’y avait plus de places c’est bien parce que la répression est disproportionnée ! Il est accusé d’avoir lancé un projectile. Lors de la 1ère audience il y a eu cette phrase “mythique” de la part de la justice : ce n’est pas parce qu’il n’y a pas de preuve qu’il n’a rien lancé” !!
Quel est le but de cette justice qui prononce de la prison ferme pour avoir joué du tam-tam lors d’une manifestation si ce n’est tuer les mouvements sociaux de celles et ceux qui se mobilisent pour des avancées sociétales profitables à toutes et tous.

2/quelles sont tes impressions au sortir de l’audience de la Cour d’Appel ?

A la sortie de la cour d’appel, la 1ère impression a été qu’une partie de la justice semble avoir pris du recul par rapport à la 1ère audience. Un exemple avec cette phrase : cela parait difficile de lancer un projectile en jouant de cet instrument ! Mais nous ne sommes pas dupes, cela ne veut pas dire qu’il sera relaxé !

3/ il y a multiplication des attaques contre les syndicats, contre les manifestants qu’en penses-tu ?

Je suis militant à La Cgt depuis quasiment 15 ans, j’ai donc eu le temps, malheureusement, de voir et subir la multiplication des attaques ! Il y a beaucoup d’exemples : nos 9 camarades de La Cgt Psa Poissy, les postiers(es) du 92, les infirmiers(es), la militante d’Attac… Les forces de l’ordre, (police, crs, gendarmerie…) seraient- elles le bras armé du gouvernement lui-même déjà violent ?

 

INFORMATIONS D’OUEST France avril-mai 2019

Of 31mars
Gaza
Des milliers de manifestants pour le droit au retour et pour la fin du blocus israélien
France
Enseignement : des milliers parents et d’enseignants ont manifesté contre l’école de la confiance de Blanquer
Gilets jaunes ; 700 personnes à Rennes ; des heurts ont éclaté avenue Janvier

OF 1er avril : rien de notable

OF 2 avril
Algérie : Bouteflika annonce qu’il démissionnera avant la 28 avril qui est le terme de son mandat

France
Augmentation de 5,9% des tarifs règlementés d’électricité

OF 3 avril
Algérie : Bouteflika met fin à son mandat
Royaume uni ; brexit : faut-il demander un 3° report de la
France
Grève des éboueurs à Lyon depuis 3 semaines pour une meilleure rémunération et l’amélioration des conditions de travail. Aujourd’hui les salariés du privé ont rejoint la grève

OF 4 avril
Royaume Uni brexit : rencontre May-Corbyn pour une déclaration permettant de sortir en douceur de l’U E
France
Surpression de la taxe d’habitation en 2020

OF 5 avril
France
Logement : 63000 logements défectueux dans le Centre Bretagne (d ‘après la fondation abbé Pierre)

OF 6 avril
Royaume Uni T. May souhaite retarder au 30 juin la date de départ de l’UE Algérie des millions de manifestants hier sur le mot d’ordre : qu’’ils partent tous

France
Grève de la fonction publique le 9 mai à l’appel de tous les syndicats

OF 7 avril
France
Gilets jaunes : 23 500 ont manifesté en France samedi denier

OF 8 avril
Royaume Uni TH.May déclare ON quitte l’UE avec un accord sinon on ne la quitte pas

France : des milliers d’Algériens manifestent à Paris et dans des villes : contre le système

OF 9 avril
Royaume Uni : brexit : May demande un report le plus long possible En cas de refus le R U quitterait l’UE vendredi sans accord négocié
France
Emploi
Suppression d’emplois : 1 6000 dont 700 en France à la Société générale et 129 à Bébé confort Conclusions du grand débat ; E Philippe retient la baisse des impôts, la proximité, la démocratie et le climat

date de sortie de l’UE

OF 10 avril
Royaume Uni T. May négocie un nouveau report
Israël : des premiers résultats des législatives, Netanyahou est le mieux placé

OF 11avril
Israël, Netanyahou vainqueur des législatives entame son 5° mandat
France
Enseignement ; la suppression des filières à partir de la seconde oblige les élèves à choisir trois spécialités parmi celles qu’a retenues chaque établissement (au maximum 12)

OF 12 avril
Royaume Uni ; brexit la date de sortie de l’UE est reportée au 31octobre

OF 13 avril
Algérie : nouvelle manifestation à Alger et dans les villes
France
Appel à la grève dans la grande de distribution les 19 et20 avril (Pâques)
Bretagne : ouverture de 120 postes de professeurs des écoles contre 230 l’an dernier

OF 14 avril : rien de notable

OF 15 Avril : rien de notable

OF 16 avril
France

ND de Paris ravagée par un incendie
Carburants ; les prix continuent à monter
3 mosquées à Rennes couvertes de tags insultants

OF 17 avril : rien de notable
OF 18 avril
France
Fin des tarifs réglementés du gaz en 2020 et 2023

OF 19 avril

France
Les permis miniers du Centre Bretagne sont annulés
Forfait scolaire accordé aux écoles publiques : il est question de l’attribuer à Diwan

OF 20 avril
Algérie : la mobilisation ne faiblit pas : manifestations dans les villes vendredi

OF 21 avril
France
Gilets jaunes : LE nombre des manifestants a faibli : 28 00 avec un repli certain dans les villes de l’Ouest : une vingtaine à Rennes

OF 22 avril France

Emploi : 14 magasins C et A (prêt à porter) vont fermer menaçant 120 postes

OF 23 avril : rien de notable OF 24 avril
France

SNCF : grève aujourd’hui du personnel de restauration qui demande à être rattaché à la convention collective du transport ferroviaire

OF 25 avril
France
Emploi Des magasins Castorama et Brico dépôt vont fermer supprimant 800 postes Gilets jaunes ; rassemblement interrégional demain à Rennes

OF 26 avril
France
Conférence de presse de Macron Il annonce une baisse de l’impôt sur le revenu, maintient le refus de l’ISF, veut diminuer le nombre de parlementaires, crée un conseil de défense écologique, réindexe les retraites de moins de 2000 euros sur l’inflation

OF 27 avril
Algérie ; 10° vendredi de manifestation
Suède
Grève de la compagnie aérienne SAS qui touche 170 000 passagers France
Électricité : hausse de 5,9%
SNCF : suppression de 200 emplois dans le fret.

Des maires contre la loi Banquer, veulent garder leur école Médecine : le numerus clausus est augmenté de 10%

OF 28 avril
France
Gilets jaunes : 6 à 700 personnes ont manifesté dans le Sud de Rennes, samedi 27.
OF 29 avril
Espagne : victoire des socialistes aux législatives mais pas de majorité
France : suppression de l’école Nationale d’Administration qui forme les hauts fonctionnaires

OF 30 avril
Edouard Philippe fixe le calendrier des lois Réforme de l’assurance -chômage : juin

Lutte contre la fraude fiscale
Retraite par points : juin
1er conseil de défense écologique : mai Réforme constitutionnelle : juillet

OF 2 mai
France
Auchan vend 21 magasins menaçant 7 à 800 emplois
Pilotes de ligne : grève du 14 au 16 mai contre la réforme de leur caisse de retraite Venezuela ; situation confuse entre Madura et Gaido

OF 3 mai
Maison de service public ; elles regroupent les services publics supprimés et se développent

OF 4 mai 2019
Européennes ; 15O1 candidats en France

OF 7 mai
France
Grève des fonctionnaires le 9 mai

Carburants : les prix continuent à monter
Construction de 3 collèges publics au Sud de Rennes ; Rénovation du collège de Mélesse

OF 8 mai
Elections européennes au Royaume Uni le 23 mai France
Emploi
Air France : suppression de 465 postes au sol

OF 9 mai

France
Européennes : 4 listes Gilets jaunes
Réforme de la fonction publique ; recruter plus de contractuels ; contrat de projet de 6 mois ; rupture conventionnelle individuelle ; horaire hebdomadaire : 35 heures

OF 10 mai 2019
France
Privatisation aéroport : projet gelé pour le moment
Européennes : Le Gargasson et Tual présentent la liste France insoumise après les congés, liste indépendante
Grève du 9 mai ; 250 000 manifestants selon la CGT ; 3000 à Rennes

OF 11mai
France
Emploi : entre 2015 et 2020, la Société générale a supprimé 709 POSTES et 50 agences

Of 12 mai
France
Gilets jaunes : 18 600 manifestants
OF 13 mai : rien de notable
OF 14 mai 2019
France
Emploi : Air FRANCE : Suppression de 465 postes et du vol Quimper-Paris

OF 15 mai
Royaume Uni May présentera l’accord du brexit au Parlement début juin France
Emploi : Bébé confort, moins 129 postes
Carrefour. Mons 3000 emplois
SNCF : aménagement de la line St Brieux-Loudéac
Fête de la Bretagne : Le conseil régional lui alloue 7OOOOO euros

OF 16 mai
France
Electricité : Hausse de 5,9% à partir du 1er juin
Emploi
Auchan ferme 21 magasins en France et presque tous en Italie Groupama recrute 300 personnes

OF17 mai
France
Baisse légère du taux de chômage à 8,4%

OF 18 mai 2019

France
CGT. Martinez réélu à sa tête
Création d’emplois
Aéronautique et Espace ont besoin de 15 000 emplois SNCF recrute 4500 employés en CDI

OF 19 mai

4 500 Profs ont manifesté à Paris contre la réforme Blanquer (école de la confiance et bac) Gilets jaunes : faible mobilisation ; manifestation à Rennes

OF 20 mai 2019

Grève mardi au Ministère du travail, appelé par tous les syndicats pour la création de postes et l’amélioration des conditions de travail

OF 21 mai
Ford veut supprimer 5000 emplois en Europe

OF 23 mai : rien de notable
OF 24 mai
France
Emploi : Saumon Movi à Landivisiau supprime 106 emplois sur 272

OF 25 mai
Royaume Uni T.MAY annonce sa démission pour le 7 juin

OF 26 MAI
Diwan réclame le forfait scolaire

OF 27mai
France
Européennes : résultats connus Participation : 51%

Of 28 mai
Bretagne, elle est partagée entre le Rassemblement national et L R E M

OF 29 mai
Emploi : Suppression de 1044 emplois à Général Electric

OF 30 mai
Royaume Uni la quasi- faillite de British steel menace 4500 emplois Algérie : Fafhar militant des droits de l’homme est mort en détention

OF 31 mai
France
General Electric : derrière la suppression d’emplois, les syndicats redoutent la délocalisation Grèves : urgences dans l’ouest et France Bleu contre le rattachement des stations à France3 Emploi : LDC agroalimentaire à 100 postes à pourvoir

OF 31 mai
France
Electricité, la hausse de 5,9% entre en vigueur demain

contribution à la discussion d’un syndicaliste d’Enedis.

Depuis la privatisation d’EDF (août 2004) le prix de l’électricité n’a eu de cesse d’augmenter. Le gouvernement vient de décidé – suivant la proposition de la CRE* – d’augmenter de 5.9% TTC les TVR** d’électricité au 1er juin 2019.

La moitié de cette hausse est liée à l’application de loi NOMĒ*** de 2010 et à l’ARENH****. Cette loi permet aux concurrents d’EDF, (TOTAL, ENGIE, ENI….) un accès privilégié au quart de la production d’électricité nucléaire produite par EDF plafonnée à 100TWh/an. L’ARENH a fixé le prix du Mégawatt à 42€, prix n’a pas évolué depuis 2012.

Mécanique absurde ! Imaginez un constructeur automobile, Peugeot par exemple, obligé par la loi de revendre, en dessous de son prix de construction, le quart de sa production de véhicule à son concurrent Renault pour que ce dernier puissent les revendre à son prix et à son profit. Voilà les conditions absurdes de mise en concurrence décidées par l’État dont l’élément central est l’ARENH.

Au cours de l’année 2018 le prix moyen du mégawatt sur le marché libre était à 60€. Les concurrents d’EDF se sont donc précipités pour bénéficier d’un prix du Mégawatt, via l’ARENH, inférieur au prix du marché de 18€ si bien que le seuil de 100TWh a été largement dépassé (133TWh) mais écrêté à 100TWh. En conséquence les concurrents d’EDF, ont dû pour les 33TWh de différence se fournir au prix de marché.

L’ouverture du marché de l’électricité profite exclusivement aux concurrents d’EDF qui bénéficient d’un droit de tirage de 100TWh/an à un prix très compétitif : 42€/MWh. Droit de tirage qu’ils proposent d’augmenter ou mieux de supprimer le plafond de l’ARENH.

La loi NOMĒ impose que les TVR soient fixés à un niveau qui puisse être contesté – comprenez concurrencé – par eux. En d’autre terme un prix de l’électricité trop bas ne permet pas aux concurrents de s’implanter, de concurrencer l’entreprise historique et de lui prendre des parts de marché. Conséquence pour que la concurrence libre et non faussée ‟fonctionne” il est impératif d’augmenter les tarifs.

L’ouverture du marché de l’électricité profite exclusivement aux concurrents d’EDF, chaque augmentation des tarifs améliore leur implantation en même temps qu’elle augmente leurs profits.

L’augmentation des tarifs réglementés de l’électricité au 1er juin va pénaliser tous les consommateurs résidentiels abonnés au tarif bleu d’EDF, soit 25 millions de foyers, ainsi que 3 millions de petites entreprises. Cette augmentation est estimée à 85 euros par an pour un foyer qui se chauffe à l’électricité.

L’augmentation des tarifs réglementés de l’électricité va fragiliser, d’avantage encore, l’entreprise historique EDF.
La seule logique conforme aux intérêts de la population consiste purement et simplement à renationaliser EDF en une entreprise intégrée : production, transport, distribution.

Cette exigence – renationalisation – se heurte aux directives Européennes et aux règles de concurrence libre et non faussées.
Exiger la renationalisation d’EDF c’est exiger de rompre avec cette Europe, de rompre avec ses institutions.

*CRE : Commission de Régulation de l’Energie
**TVR : Tarif Vente Régulé
***NOMĒ : Nouvelle Organisation du Marché de l’Electricité

****ARENH : Accès REgulé au Nucléaire Historique