LIBERATION DE TOUS LES DETENUS POLITIQUES EN ALGERIE

Le combat exemplaire du peuple Algérien pour en finir avec le régime des généraux lié à l’impérialisme et qui pille la nation, ce combat pour la souveraineté du peuple pour une Assemblée Constituante, porte comme première exigence la libération de tous les détenus d’opinion.

Un rassemblement le 23 aout devant le siège de l’ONU à Genéve est organisé par un collectif de militants de la diaspora qui nous a transmis le lien et les documents suivants que nous publions bien volontiers.

https://www.facebook.com/La-Marche-De-La-Voix-Des-Detenus-Dopinion-En-Algerie-108266067631868

 

Grève des étudiants en dentaire

 

Etudiants

« On veut que le meilleur des soins dentaires soit accessible à tous »

 

95% des étudiants des treize facultés dentaires en France sont en grève.

 

A Rennes la fac est en grève depuis 7 semaines et le centre de soins dentaires est occupé depuis 2 semaines. L’occupation est massive, pacifique et déterminée.

 

La grève est partie suite à l’échec des négociations d’une nouvelle convention entre l’UNCAM et les trois syndicats de dentistes, négociations sous la menace d’un arbitrage du gouvernement en cas d’échec.

La ministre très joliment renommée Marisolde a donc tranché : ça sera 800 millions sur quatre ans pour la revalorisation des actes préventifs (alors que le principal syndicat de dentiste (FSDL) a estimé la revalorisation nécessaire à 2 milliards d’euros) et en contrepartie les autres soins seront plafonnés.

 

La grève est dirigée par l’UNECD (l’Union Nationale des Étudiants en Chirurgie Dentaires). Dans les facultés, les étudiants désignent des représentants chargés des différentes tâches (presse, contact avec les élus…)

 

Une première manifestation nationale a eu lieu le 27 janvier. La seconde appelée le 3 mars par tous les syndicats de dentistes et d’assistantes ainsi que l’UNECD  a été interdite pour cause d’état d’urgence. Un rassemblement statique aura lieu place Vauban à Paris.

 

Nous laissons la parole aux étudiants en grève :

 

« Cela fait trente ans que la sécu n’a pas revalorisé les actes préventifs qui représentent 75% des actes, les dentistes travaillent à perte sur ces soins et doivent faire l’équilibre avec les prothèses »

 

« Pour une carie la différence entre le coût réel et le tarif de la sécu c’est 25€, on demande une revalorisation des actes préventifs »

 

« La prothèse c’est un échec thérapeutique, ce qui est important c’est la prévention, avec les techniques modernes on peut éviter beaucoup de prothèses, c’est mieux pour les patients mais ce n’est pas la politique suivie »

 

« On voit bien qu’il y a beaucoup d’attaques contre la santé en France les groupements hospitaliers ça fait partie de la même politique, il va y avoir une manifestation des hôpitaux bientôt»

 

« On a 40 ans de carrière devant nous, financièrement on ne pourra pas s’en sortir alors que de plus en plus de personnes doivent renoncer aux soins dentaires »

 

« Un représentant de la ministre a même dit qu’ils laissaient pourrir parce que électoralement, c’était bon pour eux, ils jouent l’opposition entre les dentistes et les patients »